sagesse à deux

Sagesse à deux

Aussi heureux que nous soyons, ils nous arrive de nous prendre la tête sur des sujets. Ça ne dure jamais longtemps. Je vais vous présenter certains principes clés pour apaiser vos relations : sortir de l’égo, rester à l’écoute et manifester son amour. Ces principes fonctionnent pour tout type de relation.

Sortir de l’égo

Nous vivons dans une société qui incite les gens à être trop autocentrés et individualistes. Ça ne nous aide vraiment pas dans la construction d’un couple.

Dés le début de notre relation, je lui ai dit qu’il n’était pas égoïste mais bien égocentrique, il a toujours un peu de mal à se mettre à la place des autres. Au début, lui dire ce que je ressentais, ne suffisait pas. Il était préférable que je le place dans des situations similaires pour qu’il arrive à se mettre à ma place. Attention, l’idée n’était pas le faire payer mais de l’aider à comprendre mon ressenti.

Et vous savez quoi ? Moi aussi je dois me soigner de mon ego. Il y a différentes façon de souffrir de l’égocentrisme. Se croire tellement mieux et plus important que tout le monde, ce n’est pas terrible. Mais le manque de confiance en soi est aussi une forme d’égocentrisme. Nous ne sommes rarement que l’un ou l’autre, on oscille souvent entre ces deux états. Finalement, on ramène tout à soi et on se compare presque en permanence. Cesser de se regarder le nombril et rester ouvert à l’autre est indispensable pour être plus heureux de manière générale. Dans la vie de couple, ça devient essentiel pour une harmonie durable.

A l’écoute

Savez-vous vraiment écouter l’autre? Sans forcément réagir, sans chercher à répondre. Souvent, nous écoutons à moitié car nous cherchons déjà à répondre. En général, les hommes cherchent une solution et les femmes le mot réconfortant. Mais la première étape serait de vraiment écouter l’autre. Il est tellement difficile de faire passer par des mots tout ce qu’on peut ressentir et tout ce qu’on souhaite exprimer. Ne parasitez pas le canal de communication en écoutant à moitié. Observez l’autre, ce qu’il dit, son vocabulaire, son ton de voix, ses mimiques… Tout ce langage est important. Seulement après avoir écouté, vous pourrez réfléchir à ce que vous pouvez dire. Mais une écoute active peut suffire, ce n’est pas une obligation de répondre.

L’amour et la bienveillance

Les changements peuvent se faire dans la crispation mais le plus efficace reste la bienveillance et l’amour. Cyril a peur de l’abandon, je n’obtiendrai jamais rien en montant le ton. Les menaces auraient plutôt tendance à le piéger dans un immobilisme comme un lapin subjugué par les phares d’une voiture. Par contre si je lui montre mon amour et que je crois en sa capacité à chaque jour devenir un être meilleur, alors la transformation s’opère. Il en est de même pour moi.

Je ne dis pas qu’il ne faut jamais hausser le ton, ou dire des choses un peu dures. Parfois on a besoin qu’on nous dise les choses telle qu’elles sont.

“Tu te comportes comme un con avec ton frère.“

“Arrêtes de te focaliser sur ta petite personne. T’as pensé à elle un peu ?”

Ce genre de phrases ne peuvent fonctionner que dans un climat de confiance et de bienveillance. Je sais que l’autre me dit ce que j’ai besoin d’entendre et pas forcément ce qui me fait plaisir. L’autre devient complice de mes progrès. Il me parle en adulte et me responsabilise par soucis de mon bien-être.

Voilà un cheminement qui en vaut la peine : sortir de l’égo pour aller vers l’autre, l’écouter, l’aimer et contribuer à son bonheur avec bienveillance.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posted in Développement personnel.

One Comment

  1. Pingback: Apprendre à s’aimer soi même - Une Vie De Couple

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *