heureuse

Les hommes préfèrent les emmerdeuses heureuses

Autorisez vous à être un peu « chiante » si cela vous permet d’être heureuse. Les jeunes femmes ont tendance à mesurer le niveau d’amour de leurs compagnons à leur capacité à deviner les désirs qu’elles n’expriment pas. Parfois cette habitude perdure avec les années. Il se joue alors une évaluation constante du partenaire pour valider ou non son amour. Ce fonctionnement rend extrêmement malheureuse et surtout, à y réfléchir, n’a pas vraiment de sens. Ils ne sont pas vous et ne vous connaissent pas assez pour deviner vos pensées. Les jeunes hommes ne comprennent que ce qu’on leur dit clairement et sans sous-entendu. Et même plus tard, une bonne proportion ne développent pas les compétences qui leur permettraient d’être prévenant et psychologues. La société et l’éducation ne les poussent pas dans ce sens non plus.

Ne cherchez pas à faire comprendre, dites lui simplement. Nos hommes sont prêts à enfiler leurs armures rutilantes de preux chevaliers pour satisfaire nos désirs. Ne doutez plus de leur capacité à gravir des montagnes par amour. Mais il y a des façons plus au moins efficaces de demander.

Formuler une demande claire

Voici les étapes que je vous conseille :

1. Évitez de vous plaindre

2. Souriez

3. Demandez

Exemple : “Tu ne voudrais pas me faire plaisir et m’apporter une petite tisane avec du miel ?”

S’il ne réagit pas, n’hésitez pas à en rajouter. Exemple : “Allez, s’il te plaît.” avec un regard légèrement implorant.

4. Laissez planer le doute d’une récompense

Exemple : “Je serai d’une reconnaissance éternelle” et/ou “Je serai gentille.”

5. Remerciez et valorisez

Exemple : “Merci mon amour, t’es trop super !”

Un bisou sera alors le bienvenu.

Garder le sourire

Retenez qu’il vaut mieux être un peu chiante et garder le sourire plutôt que d’être triste. Faites en sorte de garder le sourire, vous en êtes que plus séduisante aux yeux de votre homme. Les femmes ont trop tendance à s’écraser dans leurs premières relations et à accepter des situations inconfortables. Pensez à vous avant de vouloir faire plaisir à tout le monde sinon vous allez vite vous épuiser. Personne ne vous demande de vous sacrifier.

Faites néanmoins la différence entre une demande convenable et un caprice. Bizarrement, les capricieuses ne s’en sortent pas forcément plus mal que les autres. A méditer !

Enregistrer

Posted in Problème de couple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *