Vous avez (vraiment) besoin d’un budget !

On aimerait bien pouvoir vivre uniquement d’amour et d’eau fraîche, mais la vie nous rappelle assez méchamment que nous avons besoin d’argent pour nous nourrir, nous loger, avoir quelques menus loisirs, nous déplacer, jouir d’un certain confort.

Quand l’argent vient à manquer, tout devient plus compliqué. Un sentiment d’insécurité nous étreint, il devient difficile de se projeter dans l’avenir. Le quotidien devient source d’angoisses et les plus infimes problèmes peuvent prendre des proportions ahurissantes. Le couple n’échappe malheureusement pas à cette logique. Que de tensions exacerbées, que de collines devenues des montagnes, que de couples en perdition quand l’argent a décidé de s’en mêler.

Un couple sain repose sur des finances saines. C’est très terre à terre mais c’est comme ça. Dans l’équilibre d’un budget, deux paramètres entrent en compte, les rentrées d’argent, et les sorties. Il n’est pas toujours possible d’agir sur les rentrées, voyons donc quelques principes de base en ce qui concerne les dépenses.

Le principe le plus important et le plus élémentaire est certainement le plus évident, mais tout le reste en découle plus ou moins directement. Il n’est donc pas idiot de le rappeler même si ça peut sembler inutile au premier abord. Ne dépensez pas plus que ce que vous gagnez ! Ça paraît bidon comme ça, mais on peut gagner 10000€ par mois et être criblé de dettes, et pour beaucoup de raisons : manque d’intérêt pour la gestion des comptes, manque de prévoyance, achats compulsifs, crédits à la consommation, folie des grandeurs…

Voici quels sont les principes que nous appliquons pour des finances saines.

Nous vivons avec l’argent du mois. Nous ne vivons pas avec le revenu du mois d’après, nous n’anticipons pas les rentrées d’argent. Nous nous contentons de ce qui est disponible, pas de ce qui est probable.

Nous n’avons jamais fait de crédit à la consommation. Ni pour une télévision écran plat géant dernier cri, ni pour le dernier smartphone à la mode, ni pour la grosse berline qui épate les voisins. Le crédit à la consommation permet d’acheter immédiatement ce qu’on ne pourrait raisonnablement se permettre… En le payant au final une fois et demi. L’arnaque absolue. Vous voulez des finances saines ? Fuyez-les comme la peste. Aucune exception, jamais.

Nous avons toujours mis de l’argent de côté. Au début, nous n’avions pas de gros moyens, on essayait néanmoins d’épargner 10% des rentrées d’argent chaque mois. Même si ça ne représentait pas de grosses sommes à l’époque, ça permettait d’avoir un petit matelas en cas de coup dur. Et des coups durs, il y en a toujours (grosse réparation sur la vieille voiture pourrie, machine à laver qui lâche…). Ca permet de faire face plus sereinement. Et naturellement, on ne met pas les sous de côté à la fin du mois. On les mets tout de suite en début de mois, et on n’y touche plus.

Pour nous aider dans notre gestion des sorties d’argent, nous utilisons un logiciel très pratique que nous avons découvert il y a deux ans environ (You Need A Budget, YNAB pour les intimes). Ce logiciel permet de créer des sortes d’enveloppes qui permettent de mensualiser virtuellement toutes les dépenses à venir quelle que soit leur périodicité (mensuelle ou bi-mensuelle comme les charges, ou annuelle comme les impôts ou la taxe d’habitation). De cette manière, ayant une vue mensuelle sur toutes les dépenses prévisibles, nous savons exactement quel argent est encore réellement disponible ou non. Ce logiciel est une petite pépite, je ferai un billet prochainement pour en expliquer un peu plus en détail le fonctionnement.

Enfin, dernière chose, et non des moindres : je consulte les comptes tous les jours et saisis les mouvements d’argent manuellement dans le logiciel. Je sais ce que nous dépensons, quand, pourquoi, comment. Cela évite de se retrouver dans le rouge à la fin du mois parce qu’on n’a pas fait attention.

Voilà ma petite contribution pour vous aider à assainir vos finances, ou à garder le bon cap 🙂

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posted in Budget famililal and tagged , , , .

2 Comments

  1. Il est vrai que l’argent fait partie des parasites du couple. Il est donc utile qu’un des deux partenaires au moins reste vigilant et fasse les comptes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *