Pourquoi bébé pleure

Pourquoi bébé pleure ? Des conseils pour le calmer

Pourquoi bébé pleure ? L’arrivée de bébé est une épreuve pour le couple. S’il n’arrive pas à gérer les pleurs de bébés, cela peut rapidement devenir une source de tensions et de disputes. Cela peut accentuer la dépression de la jeune maman ou le baby blues du papa. Donc voici tout ce que nous aurions voulu savoir avant pour calmer les pleurs de bébé. Comment réagir face aux pleurs bébé ? Pourquoi bébé pleure après le biberon, quand je le couche ou après une tétée ?

La bonne attitude

Mais tu vas arrêter de pleurer ?

Avant de réfléchir à comment interagir avec bébé pour calmer ses pleurs, il est judicieux de d’abord faire un petit travail sur soi. Le bébé va vous rendre toutes vos tensions sous forme de pleurs. Quand on est parent, nous avons forcément des pensées parfois inavouables. La fatigue et la frustration peuvent faire monter en nous un sentiment de colère. On va alors le penser, parfois malheureusement le dire « Mais tu vas arrêter de pleurer p** de b** de m** ? » Alors le cercle vicieux dans lequel on s’est engouffré peut être difficile à rompre. D’autant plus que votre état d’esprit va accentuer le stress de votre enfant. Alors comment en sortir ?

     Se recentrer sur son bébé

Tout d’abord il est bon de se répéter des phrases en particulier, plusieurs fois s’il le faut pour modifier notre ressenti.

« Mon bébé fonctionne très bien. Il me communique juste son inconfort. »

L’objectif de ces deux phrases est de sortir de l’ego et de se recentrer sur son enfant. On le connait tous ce refrain que l’on peut se répéter dans sa tête : « Je suis épuisée, je ne me souviens plus la dernière fois que j’ai fait une vraie nuit. Je n’y comprends rien. Je ne sais plus quoi faire. Mais qu’est-ce qu’il y a encore ? » Il s’agit donc de sortir de cette attitude égocentrique et victimisante. Je ne focalise plus mon attention sur ma fatigue, mon irritation et ma frustration. Je porte mon attention sur mon bébé. Je cesse de penser que quelque chose peut clocher chez lui. Cela vous permet aussi de vous concentrez sur la question « Pourquoi bébé pleure ? »

Sortir de la culpabilité

« C’est correct de ne pas toujours comprendre mon bébé, nous apprenons à nous connaître. »

Sortir de la culpabilité et de la frustration de ne pas réussir à aider son bébé. C’est difficile de se voir confier ce petit être et de ne pas réussir à calmer ses pleurs. « Suis-je un bon père ou une bonne mère ? » A quoi peut servir une telle question ? De nouveau cette interrogation est terriblement égocentrée. C’est une relation qui est en train de se créer, il y a deux participants. Concentrez-vous sur cette relation justement.

Réconforter bébé

« Si je ne trouve pas le moyen de soulager son inconfort, je peux au moins lui montrer mon soutien. »

Si vous cultivez cette attitude bienveillante et réconfortante, vous pourrez être surpris par son pouvoir sur votre enfant. Le réconfort de nos bras et de nos gestes attentionnés peuvent calmer en grande partie son inconfort et nous permettre de mieux lire sa gestuelle et donc de le comprendre. Votre enfant n’est pas équipé pour réussir à se calmer tout seul. Vous devez donc l’y aider. C’est aussi un message d’amour que vous lui transmettez « Quand tu as du chagrin, je suis là pour te réconforter.”

Comprendre ses émotions

La grossesse, l’accouchement et les premiers jours de votre bébé ont généré un lot d’émotions intenses qu’il est important de ne pas laisser de côté. Quel est le rapport avec les pleurs de bébé ? Votre bébé ressent vos tensions et vos angoisses. Identifiez et nommez les émotions pour qu’elles perdent de leur emprise. Si il y a eu un événement qui vous a particulièrement marqué, il peut être sain d’en parler et de l’expliquer avec votre bébé. Il ne vous comprendra pas mais il sentira vos émotions s’alléger à mesure que vous parlez.

Rot de bébé ou pourquoi bébé pleure après le biberon

Bébé pleure pendant le biberon

Pourquoi bébé pleure pendant le biberon ? Ou pendant une tétée ?  Il commence  à se tortiller en plein milieu de son biberon ou de sa tétée et finit par pleurer. Un rot coincé peut être extrêmement désagréable. Il peut bien évidemment s’agir d’une couche sale mais il est plus probable qu’il y ait un rot coincé. Il est préférable d’intervenir dès les premiers signes et d’allaiter bébé en deux temps. Pourquoi bébé pleure quand je le couche ? L’une des raisons peut également être un rot coincé. L’inconfort se révèle qu’au moment où vous le replacer à l’horizontal.

Comment faire roter bébé ?

Un rot qui ne sort pas devient douloureux. Il peut aussi donner un sentiment de satiété alors que les besoins ne sont pas satisfaits. Si vous insistez alors que le rôt n’est pas sorti, cela augmente les risques de régurgitations, de ballonnements et de réveils nocturnes.

Voici une vidéo qui vous montre comment positionner bébé pour l’aider à faire son rot. Les gestes à adopter ne sont pas compliqués : positionner son bébé à la verticale dans vos bras ou sur vos genoux pour faciliter la sortie d’air.

Malheureusement ça ne suffit pas toujours. Vous avez beau attendre dans la position recommandée, bébé ne fait pas son rot. Il en fait d’ailleurs assez rarement.

Bébé ne fait pas son rot

Au début avec notre crapoulette, nous avions un mal fou à lui faire faire son rôt. Après une séance chez l’ostéopathe, c’est devenu plus facile. Une séance chez l’ostéopathe réduit les tensions dues à l’accouchement et les résultats sont souvent spectaculaires. vous pouvez demander à votre sage-femme de vous donner le nom d’un bon ostéopathe.

Bien tenir son bébé est aussi primordial pour éviter que les rots aient du mal à sortir. Tenir bébé sous les bras exerce une pression sur la cage thoracique qui rend difficile la sortie d’air. Surtout quand il est tout petit. Dès que nous baissions notre vigilance sur la manière dont elle était portée, les difficultés revenaient. Le plus souvent, il suffisait d’être plus attentif pendant un temps pour que tout revienne à la normal.

Bébé s’endort au sein

Il n’est pas forcément judicieux de laisser bébé s’endormir au sein mais malheureusement il nous arrive de sombrer avec lui. Les transferts dans son lit qui fonctionnaient pendant un temps sont devenus un lointain souvenir. Dans vos bras, le téton en bouche votre bébé est capable de supporter des situations très inconfortables. Forcément quand il est réveillé lors d’une tentative de transfert vers son lit, c’est le drame. Tout d’abord, vous le réveillez alors qu’il s’était endormi, en plus il était bien au chaud dans vos bras et se retrouve dans un lit un peu frais. Pour couronner le tout, il y a fort à parier qu’un rot le dérange et que sa couche est mouillée.

Bébé a toujours une excellente raison de pleurer. Notre boulot de parent est d’apprendre son langage corporel, les bons gestes et les rituels qui nous permettent de l’aider et de le soulager. Dans les semaines à venir, j’aborderais d’autres problématiques comme le coucher, le sommeil et les pleurs du soir.

Posted in Parentalité, Problème de couple.

4 Comments

  1. Pingback: Pourquoi bébé ne dort pas ? Je vous dis tout - Une Vie De Couple

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *